Au-dessus de Chamonix, à la découverte d’une bibliothèque haut perchée

Il y a 2 semaines 27

Quand on monte aussi haut, le sac à dos doit rester aussi léger que possible. Le guide fait renoncer au superflu : la seconde paire de chaussettes, le gros pull, la serviette de toilette… Mais pas aux livres. Ce matin de début juin, au départ de Chamonix, nous en acheminons quelques-uns sur 1 900 mètres de dénivelé, pour les porter bien au-dessus des nuages, là où le soleil fait briller les glaciers d’un éclat insoutenable. Au pays des neiges éternelles, ils rejoindront des centaines d’ouvrages sur les étagères d’une bibliothèque peu commune, au refuge des Grands Mulets.

Mais avant de la découvrir, il faut la mériter. Un pas après l’autre, chaussures d’alpinisme aux pieds. D’abord à travers la forêt de conifères, où un chamois vient nous narguer. Puis le long des pierriers. Et enfin, encordés sur le glacier des Bossons, où l’on s’équipe de raquettes pour avancer dans la neige qui s’accroche, le souffle de plus en plus court à mesure que l’on grimpe et que l’air se raréfie. A la fin d’une journée d’effort, voici le refuge qui apparaît enfin, rectangle d’acier accroché à 3 051 mètres d’altitude sur un piton rocheux, comme un navire figé dans une mer de glace.

Le cadre est somptueux. A gauche, l’aiguille du Midi et ses rouges parois, de l’autre côté, le dôme du Goûter, immaculé. Et puis le mont Blanc, si proche, si loin encore. Malgré les sept heures de marche, la fatigue disparaît et l’on quitte le glacier pour grimper les derniers mètres sur la roche. Il faut maintenant se hisse

Pour lire les 84 % restants,
testez l'offre à 1€ sans engagement.

Lire la Suite de l'Article