Visa pour la Thaïlande : tout savoir sur les formalités d’entrée

Il y a 3 jours 23

Avant de pouvoir admirer les merveilles locales, place aux formalités administratives. Faut-il un visa pour la Thaïlande ? Voici notre guide complet !

Avec ses plages de sable blanc bordées de cocotiers, sa douceur de vivre, ses temples majestueux et ses habitants au sourire légendaire, la Thaïlande est un vrai petit paradis sur terre. Mais mieux vaut bien se renseigner avant de préparer les valises : quelques formalités administratives peuvent être nécessaires pour pouvoir entrer dans le pays sans encombres. En fonction de la durée de votre séjour, ou bien des raisons qui vous poussent à y aller, vous aurez peut-être besoin d’un visa pour la Thaïlande. Sous quelles conditions ? Comment l’obtenir ? Quels papiers fournir ? Tour d’horizon des démarches à accomplir !

Faut-il obligatoirement un visa pour la Thaïlande ?

Si votre séjour est d’une durée inférieure à 30 jours, vous n’aurez pas besoin de visa pour la Thaïlande. On parle alors d’une exemption de visa pour motif touristique, qui est une formalité gratuite.  Selon les lois d’immigration en vigueur, tous les ressortissants du G7 (dont la France et le Canada), mais également les Belges et les Suisses peuvent entrer en Thaïlande par voie terrestre ou aérienne sur ce motif.

Vous devrez alors présenter les documents suivants à l’agent de l’immigration à votre arrivée sur le territoire :

un passeport impérativement valable au moins 6 mois à partir de la date d’entrée en Thaïlande.un billet aller-retour d’une durée égale ou inférieure à 30 jours ou un billet d’avion d’entrée et un billet d’avion de sortie dans les 30 jours maximums après le jour d’arrivée.  À noter que tous les billets doivent être achetés avant votre départ, au risque que l’accès à bord vous soit refusé.

Une fois sur place, il sera tout de même possible de prolonger votre séjour jusqu’à 60 jours. Pour cela, rendez-vous dans un bureau d’immigration pour faire une demande d’extension. Une seule est autorisée et son coût est de 1 900 bahts (environ 30€). En cas de simple escale en Thaïlande, vous n’aurez pas besoin de faire une demande de visa. Vous entrez alors dans le cadre de l’exemption et vous devrez présenter les mêmes documents.

Visiter la ThaïlandeUn visa pour visiter la Thaïlande plus longtemps © preto_perola

Quels sont les différents types de visas existants ?

Si vous savez à l’avance que votre séjour durera plus de 30 jours, il est impératif de faire une demande de visa pour la Thaïlande avant votre départ. Plusieurs types de visas existent, en fonction de la durée passée sur place, de votre âge, mais aussi du but de votre visite.

Le visa touristique simple entrée

Pour un voyage d’une durée de 60 jours sur place, le visa touristique simple entrée est valable trois mois après sa date d’émission et son coût est de 30€. Comme son nom l’indique, ce type de visa ne vous autorise pas à sortir du territoire thaïlandais, auquel cas votre visa serait annulé et vous devriez effectuer une nouvelle demande de délivrance pour pouvoir pénétrer à nouveau dans le pays.

Pour obtenir ce visa, il ne faut pas avoir séjourné en Thaïlande durant 90 jours sur les 6 derniers mois (les tampons sont vérifiés par l’ambassade). Tout comme pour l’exemption, le visa touristique peut être prolongé pour 30 jours supplémentaires dans un des services d’Immigration, moyennant 1 900 bahts (environ 30 €) et sans sortir du pays.

Le visa touristique multi-entrées

Si vous envisagez de visiter plusieurs pays en Asie du Sud-Est, en passant plusieurs fois par la Thaïlande, ce visa est la solution idéale. Pendant six mois, vous pourrez sortir et rentrer dans le pays pour une période maximale de 60 jours pour chaque entrée. Le visa  touristique multi-entrées coûte 150€ et peut être prolongé une fois sur place.

Le visa non-immigrant O

Aussi appelé “visa pour retraité”, il s’adresse en priorité aux touristes ayant plus de 50 ans qui souhaitent rester maximum 90 jours sur place. Pour un coût de 55€, ce visa donne droit à une seule entrée sur le territoire thaïlandais et ne permet pas de travailler. Si vous avez moins de 50 ans, vous pouvez tout de même en profiter si vous avez de la famille sur place, ou encore si vous participez à une mission humanitaire en étant bénévole. Une fois dans le pays, il est possible de changer de type de visa au service de l’immigration.

Le visa long séjour

Également réservé aux plus de 50 ans, le visa long séjour, ou visa OA, est valable 1 an. Au prix de 175€, il ne permet pas de sortir du pays, sous peine d’être annulé, ni de travailler sur place. Il peut, par contre, être prolongé. 

Le visa très long séjour

Le visa non-immigrant O-X s’adresse aux voyageurs de plus de 50 ans, ressortissants de la France, de la Suisse ou du Canada. Pour un coût de 300€, il permet de rester 5 ans en Thaïlande et peut être renouvelé pour 5 ans supplémentaires. Avec ce visa, il est possible d’entrer et de sortir du pays autant de fois que vous le souhaitez.

Le visa de travail

Comme son nom l’indique, ce visa pour la Thaïlande permet de travailler sur place pendant 60 jours. Valable 3 mois à partir de sa date d’émission, il coûte 55€ et est accessible à tous, sans restriction d’âge.

Spécial Covid19

Pendant la crise sanitaire, la Thaïlande a mis en place des mesures spécifiques :

Le visa touristique est valable 45 jours au lieu de 60.Le Special Tourist Visa (STV) : un visa de tourisme long séjour qui permet de rester entre 90 jours et 9 mois sur place pour un tarif de 55€. Il sera délivré jusqu’au 30 septembre 2021.Avant le départ, il est obligatoire d’obtenir un Certificate of Entry (COE), même en étant exempté de visa. À l’arrivée, vous devrez respecter une quarantaine de 10 nuits dans un hôtel choisi pour le COE (seulement 7 nuits pour les vaccinés depuis au moins 15 jours).Vous devrez présenter un test covid PCR négatif et dont le prélèvement a été effectué moins de 72h avant le départ. Mais aussi présenter un certificat médical confirmant le résultat du test et rédigé en anglais.
Visa dans le passeportLe visa thaïlandais © rostovdriver

Quels sont les documents à préparer ?

Voici le détail des documents à préparer pour les visas, afin de vous aider dans vos démarches administratives.

Les pièces à fournir pour tous les visas 

Toutes ces pièces (hors passeport et photo) doivent être présentées dans l’ordre et imprimées au format A4 :

Un passeport sur lequel sera apposé le visa pour la Thaïlande. Il doit être valable au moins 6 mois à partir de la date d’entrée dans le pays. Il doit également comprendre au minimum 3 pages vierges, dont 2 face-à-face. À noter que l’ambassade peut refuser tout passeport abîmé.Un formulaire dûment complété, daté et signé par le demandeur. Une photo d’identité originale, en couleur aux normes françaises, avec une expression neutre.Une copie des trois derniers relevés mensuels de compte bancaire à votre nom, en langue française et en euros. Chacun doit avoir un solde supérieur à 2 000€. Il peut s’agir d’un compte courant, mais aussi d’un livret d’épargne.Une confirmation de vol aller, avec une compagnie agréée par l’ambassade.Pour les visas touristiques et le visa non-immigrant O : une confirmation de vol retour avec une date inférieure à la durée d’autorisation de séjour.Une feuille libre où il est inscrit le nom de votre employeur et votre métier. Si vous ne travaillez pas, indiquez simplement “sans-emploi” ou “retraité”. 

Pour le visa non-immigrant O

Aux pièces précédentes, vous devrez ajouter :

Un justificatif de bonne situation financière : un exemplaire des trois derniers relevés bancaires de compte courant, signé et tamponné par la banque. Le solde minimum présent sur le compte doit être d’au moins 6 000€.Une attestation d’assurance “expatrié” au nom du demandeur, qui couvre les frais médicaux et d’hospitalisation en Thaïlande pour un minimum de 400 000 Bahts (environ 12 000€), pendant minimum 1 an à partir de votre date d’arrivée.

Pour le visa non-immigrant OA

Une copie d’un extrait du casier judiciaire datant de moins de 2 mois. L’ambassade se réserve le droit de refuser votre visa en cas de casier non vierge. La demande se fait en ligne, sur le site du Ministère de la Justice.Une copie d’un certificat médical de bonne santé. Écrit lisiblement par votre médecin traitant, il doit préciser que vous n’avez pas de maladies contagieuses.Une copie nominative de votre banque attestant que vous possédez un solde supérieur à 24 000€. Seuls les comptes d’épargne bloquée (type PEL) ne sont pas acceptés.Une attestation d’assurance “expatrié”, aux mêmes conditions que pour le visa non-immigrant O.

Les autres pièces à fournir

Pour les mineurs : une copie des pièces d’identité des deux parents, une copie de l’acte de naissance ou du livret de famille (pages époux, épouse et mineur concerné).Pour les passeports non français, mais européens : une copie de justificatif de domicile en France, datée de moins de 2 mois.Pour les passeports hors-UE : une copie d’une carte de séjour valide 6 mois après la date de retour et une copie des 3 derniers bulletins de salaire en France ou d’un extrait Kbis.

Combien de temps faut-il attendre pour recevoir le visa pour la Thaïlande ?

En fonction de l’affluence des demandes à l’ambassade, les délais d’obtention des différents types de visas s’étendent de 10 à 15 jours. Pensez donc à vous y prendre suffisamment tôt pour être sûr d’avoir votre visa à temps avant votre vol aller. Dans tous les cas, pensez à vous renseigner auprès de l’Ambassade de Thaïlande à Paris, la situation pouvant changer régulièrement.

Obtenir un visa facilement et rapidement ! Toutes ces démarches vous semblent compliquées ? Passer par Rapide Visa vous facilitera grandement la tâche ! Confiez-leur vos documents et ils s’occupent de toutes les formalités. Simple, rapide et efficace, c’est l’assurance d’obtenir votre visa pour la Thaïlande à temps, avant votre départ.

Temple à BangkokVisiter les temples de Bangkok © Southtownboy Studio

Paré au départ ? Une fois les démarches administratives faites, place au rêve ! Pour préparer votre voyage, ne manquez pas de lire notre guide complet sur la Thaïlande, sans oublier de vous renseigner sur la culture et l’histoire du pays. Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à nous partager vos réactions dans les commentaires !

Lire la Suite de l'Article