Les Pyrénées en hiver : cinq expériences dans une nature grandiose et préservée

Il y a 2 semaines 68

Avec ses paysages spectaculaires et son large panel d'activités, le massif offre de nombreuses alternatives en cet hiver en demi-teinte pour le ski alpin.

En ce début de saison hivernale pas comme les autres, la neige est tombée généreusement sur les Pyrénées. Mais les incertitudes sur la réouverture des remontées mécaniques et des stations de montagne contraignent les amoureux de ski à reporter, voire à annuler leur séjour. Le massif pyrénéen propose pourtant un large panel d'activités hivernales de pleine nature, de la randonnée en raquettes au ski nordique, et des sorties en traîneau à chiens à la pratique du fat bike. Une offre en phase avec l'aspiration grandissante des visiteurs à vivre leurs vacances dans le respect de la montagne.

Du golfe de Gascogne à la Méditerranée, le massif des Pyrénées court sur plus de 400 km, hissant 129 sommets à plus de 3 000 mètres, entre France et Espagne. Le grand public connaît surtout la région grâce au Tour de France, qui a popularisé ses cols les plus raides (Tourmalet, Aubisque, Aspin) et ses stations d'altitude (Hautacam, Luz-Ardiden, Peyragudes). Mais la véritable richesse des Pyrénées, c'est son exceptionnelle diversité naturelle et ses paysages majestueux.

Créé en 1967, le Parc national des Pyrénées s'étend sur 100 km de long et englobe 6 vallées. Il a sanctuarisé quelque 45.700 hectares de nature sauvage, parcourus par 350 km de sentiers balisés. Plus à l'est, le parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises et celui des Pyrénées Catalanes, plus modestes, assurent également un précieux travail de protection et de sensibilisation. On comprend mieux l'extraordinaire richesse de la faune et de la flore locales. Même en hiver, les isards, vautours fauves et autres gypaètes barbus sont facilement observables pour qui sait se faire discret… Six idées de séjours nature dans la région.

À lire aussi :Ski de randonnée, la discipline star des vacances de Noël à la montagne

Les secrets de la vallée d'Ossau (Pyrénées-Atlantiques)

Au sud de Pau et à l'ouest du parc national des Pyrénées, côté Béarn, cette vallée glaciaire est dominée par la silhouette du pic du Midi d’Ossau, haut de 2 884 m. On trouve par ici de nombreux producteurs de fromage, passés maîtres dans l'art de fabriquer la tomme de brebis. La vallée égrène aussi quelques stations thermales du XIXe s. au charme suranné, comme les Eaux-Bonnes ou les Eaux-Chaudes, qui invitent à une balade nostalgique. Plus haut, en grimpant vers la station de ski de Gourette, juste en dessous du col d'Aubisque, l'itinéraire d'Arbaze permet de réaliser une boucle en raquettes de 4 km (2h30) en profitant de panoramas exceptionnels sur les sommets et la vallée de l'Ouzom. Dans le ciel, les rapaces sont nombreux : aurez-vous la chance d'apercevoir un vautour fauve, familier de ces hauteurs ?

Où loger ?

Les habitations en bois colorées des Chalets de l'Ossau , face au pic du Ger, s'organisent à la manière d'un hameau rustique. Une cinquantaine de logements, parfaitement équipés, sont disponibles (de 41 à 125 m2 pour 4 à 15 pers).

D918, 64440 Eaux-Bonnes. Tél. : 05 59 05 10 40. Compter 371 à 2 044 € la semaine de location, selon superficie et période.

Une tout autre atmosphère vous attend à L'Aventure nordique, gérée par deux guides de montagne. Ces derniers proposent des nuits en igloo ou en tipi des neiges (2 à 6 pers., avec un petit poêle à bois). L'expérience débute par une balade en raquettes, suivie d'un bain nordique en plein air à 38°C, d'un bon repas montagnard et d'une nuit façon trappeur.

Rendez-vous devant l'office de tourisme de Gourette. Forfait tout compris avec petit déjeuner : 115-130 €.

Se régaler

Dans le charmant village de Bielle, L'Ayguelade sert une cuisine de terroir savoureuse. La garbure béarnaise, avec ses manchons de canard confit, permet de reprendre des forces, tout comme les ris de veau.

D 934 - 10 quartier, L'Ayguelade, 64260 Bielle. Tél. : 05 59 82 60 06.

En redescendant la vallée en direction de Pau, faites un arrêt à la ferme de la Borde Munne , qui produit de délicieux fromages fermiers de brebis.

430, chemin de Pujalet, 64260 Sévignacq-Meyracq. Tél. : 06 56 71 34 55.

Plus d'informations

Offices de tourisme à Laruns et à Gourette ; Maison du Parc à Laruns. Site web : www.valleedossau-tourisme.com

Sortie enneigée à Cauterets (Hautes-Pyrénées)

La vallée de Cauterets offre des panoramas de toute beauté, chers à Chateaubriand. OT Cauterets

La fameuse station thermale de Cauterets, qui connut son heure de gloire au XIXe s. lorsqu'elle était fréquentée par les têtes couronnées et les artistes, a conservé tout son charme. Si les accros au ski alpin s'envolent vers le cirque des Lys en télécabine, les amateurs de balades nature et de ski nordique convergent vers le Pont d'Espagne, situé au cœur du parc national des Pyrénées. Des panoramas de toute beauté, déjà vantés par Chateaubriand, vous y attendent : pins à crochets couverts de neige, rivières fumantes, lacs pris dans les glaces et, à l'horizon, le sommet du Vignemale. Le parcours en raquettes de 6 km permet de profiter de ce cadre idyllique en toute tranquillité. Les plus sportifs remonteront la vallée du Marcadau vers le refuge Wallon (5h A/R) en croisant de nombreux torrents, et profiteront de paysages XXL.

Où loger ?

L'hôtel de charme du Lion d'Or , qui existe depuis 1913, vous accueille dans un cadre coquet. Papier peint façon toile de Jouy, meubles patinés par les années et machines à café dernier cri voisinent avec ici bonheur. En prime, un excellent petit déjeuner.

12, rue Richelieu, 65110 Cauterets. Tél. : 05 62 92 52 87. La nuit 93-200 €.

Situés au cœur du splendide val d'Azun, Les Chalets d'Arrens proposent des chalets individuels habillés de pierre et bois, tous équipés de chambres cocons et de cheminées, avec vue imprenable sur les montagnes. L'espace bien-être possède un jacuzzi, un hammam et une salle de relaxation.

28, route d'Azun, 65400 Arrens-Marsous. Tél. : 05 62 97 42 96. À partir de 50 €.

Se régaler

Disciple de Michel Sarran, Julien Canton régale les marcheurs et les oisifs à L'Abri du Benquès, face à la cascade du Lutour. La cuisine assume ses origines montagnardes, mais explore aussi des saveurs plus exotiques.

Route de la Raillère, 65110 Cauterets. Tél. : 05 62 92 50 15.

Autre table remarquable, celle Des Petits Pois Sont Rouges à Argelès-Gazost, un peu plus bas dans la vallée. Pierre Pucheu y exprime sa sensibilité dans des assiettes qui subliment les produits de la région, à commencer par le porc noir de Bigorre.

Quartier thermal, 44, av. des Pyrénées, 65400 Argelès-Gazost. Tél. : 05 62 97 01 26.

Plus d'informations

Offices de tourisme à Cauterets et Argelès-Gazost. Sites web: www.valleesdegavarnie.com, www.cauterets.com

Balades en raquette à grand spectacle à Gavarnie (Hautes-Pyrénées)

Le cirque de Gavarnie forme un impressionnant rempart large de 6 km. Jean Tiffon

Au cœur du parc national des Pyrénées et classé au Patrimoine mondial de l'Unesco, le cirque de Gavarnie fait figure de must absolu. Culminant à plus de 3 000 m, il forme un impressionnant rempart de 6 km de circonférence. En hiver, les cascades qui dégringolent des sommets sont prises par les glaces pendant que l'ensemble de la vallée est recouvert d'une épaisse couche de neige. Pas moins de 6 circuits balisés permettent de parcourir le site en raquettes : l'itinéraire le plus classique mène au fond du cirque après avoir longé un impétueux torrent (6 km, 2h30 A/R) ; les plus expérimentés grimperont jusqu'au plateau de Saugué, une estive offrant un panorama exceptionnel sur la Brèche de Roland (7 km, 4h30 A/R). La région de Gavarnie est si spectaculaire qu'elle donna naissance, à la fin du XIXe s., au mouvement romantique du Pyrénéisme, un alpinisme empreint de poésie.

Où loger ?

À Luz-Saint-Sauveur, l'hôtel Tourmalet – Pyrénées est installé dans un élégant bâtiment Belle Époque. Ses chambres récemment rénovées, sa grande véranda et sa terrasse ouverte sur un torrent lui donnent du caractère.

8, rue du pont de Luz, 65 120 Esquièze-Sère. Tél. : 05 62 92 80 09. www.hoteltourmalet.fr . À partir de 80-120€.

Dans le charmant village de Viscos, La Grange aux Marmottes prend ses aises dans une ancienne bergerie. Les chambres se veulent agréables et cosy, tout comme le salon où crépite un feu de cheminée. Au restaurant, savoureuse cuisine de saison (côtelettes d'agneau de pays, etc.)

À Viscos. Tél. : 05 62 92 91 13. De 85 à 175 € selon période.

Se régaler

Chez Luz et Coutumes, Christine Diez vous accueille dans une ancienne étable décorée à la manière d'un musée des traditions locales. Pas de doute, la garbure maison est la meilleure de la vallée ! Si une envie de fromage vous taraude, optez pour la fondue, dont la recette est secrète.

10, route de Barèges. Tél. : 05 62 92 08 01. Réservation indispensable.

La table du Basque Toy, à Luz-Saint-Sauveur, est réputée pour ses assiettes aux accents gastronomiques : œuf parfait et sa crème de champignons, filet de canette à la cerise noire et fromages locaux ont séduit plus d'un gourmet.

7, rue d'Ossun, Luz-Saint-Sauveur. Tél. : 05 62 91 68 72.

Plus d'informations

Offices de tourisme à Luz-Saint-Sauveur et Gavarnie. Site web: www.valleesdegavarnie.com

Expédition nordique sur le plateau de Beille (Ariège)

Sortie en traîneau à chiens sur le plateau de Beille. Stéphane Meurisse ADT Ariège

Les Pyrénées ariégeoises sont considérées comme l'une des zones les plus sauvages du massif. La région est pourtant habitée depuis fort longtemps, en témoigne la présence de nombreuses grottes préhistoriques comme celle de Niaux. Les montagnes d'ici plairont aux amateurs d'ambiance nordique, en particulier s'ils s'aventurent du côté du plateau de Beille, perché entre 1 800 et 2 000 m. Avec ses 40 km de pistes de ski de fond, ses multiples circuits raquettes (45 km), sa base de biathlon et son espace luge (2 pistes et un tapis), il constitue un fantastique terrain de jeu. On traverse avec bonheur forêts de pins à crochets et bois de bouleaux tout en traquant les empreintes d'animaux dans la neige. Le panorama sur les Pyrénées, ouvert à 360°, est vraiment époustouflant. Le village nordique d'Angaka organise de nombreuses activités alternatives, comme des sorties en traîneaux à chiens…

Où loger ?

Les Granges de Léo, c'est le point de chute idéal pour un séjour au cœur de la montagne. Ses 6 jolis chalets individuels (35m2) et ses 6 maisons (avec cuisine, terrasse, poêle à bois et wifi) se trouvent au cœur de la vallée de l'Aston. Hervé, le propriétaire des lieux, vous donnera de précieux conseils pour explorer la région.

Route de las Campagnos, 09310 Aston. Tél. : 05 61 02 95 86. Compter 90-105 €/nuit (2 nuits min), 380 €-900 €/semaine.

Le Village d'Angaka dispose aussi de yourtes et de tipis plantés dans la neige pour accueillir les clients en quête d'expériences montagnardes plus radicales. Pas de panique, le confort est garanti !

Régie du plateau de Beille, 09310 Les Cabannes. Tél. : 05 61 01 75 60.

Se régaler

L'adresse gourmande à ne pas manquer ? La Maison Lacube , un resto ouvert par des éleveurs de vaches gasconnes des Pyrénées, où l'on accommode les merveilles de 40 producteurs locaux. Boutique gourmande attenante (fromages, truites, salaisons, etc.).

3, pl. des Platanes, 09310 Les Cabannes. Tél. : 05 34 09 09 09. Autre adresse sur le plateau de Beille : le Snack d'Altitude.

Plus d'informations

Offices de tourisme aux Cabannes, à Tarascon-sur-Ariège et à Ax-les-Thermes. Sites web : www.ariegepyrenees.com, www.beille.fr.

Ski de fond dans le Capcir (Pyrénées-Orientales)

Le Canigou vu du col de la Llose. Station nordique du Capcir

Au cœur des Pyrénées catalanes, le haut plateau du Capcir offre un cadre grandiose, où le soleil se fait souvent généreux. Nombreuses sont les activités hivernales de pleine nature, en particulier à la station nordique du Capcir, répartie entre 5 sites dédiés aux activités nordiques. Au col de la Llose, on pratique le ski de fond sur des pistes damées (56 km, accès payant), en suivant des traces ou en skating. À Formiguères, les domaines de La Quillane, de la forêt de la Matte et de l'Olive (60 km de voies blanches, accès gratuit) sont ouverts aux randonneurs en raquettes ou aux amateurs de marche nordique ; mais aussi aux fatbikes (des vélos équipés de gros pneus neige) ou à la pratique du ski-joering, où l'on glisse en se faisant tirer par un cheval. Par beau temps, on profite de vues sur le Canigou ou la Méditerranée.

À lire aussi :Ski de fond: le top 10 des stations en France

Où loger ?

L'hôtel Picheyre , logé dans une solide bâtisse de Formiguères, s'enorgueillit de son joli cadre montagnard. Bar avec cheminée et restaurant sur place, qui sert quelques spécialités catalanes.

2, pl. de l'Église, 66210 Formiguères. Tél. : 04 68 04 40 07. Entre 70-78 €.

À Bolquère-Pyrénées 2000, Les Chalets Secrets vous invitent à vivre la montagne en profitant d'un confort total. Les chalets, nichés au cœur d'une sapinière, ont été aménagés dans d'anciens greniers d'alpage. L'un d'entre eux est dédié au bien-être avec sauna, jacuzzi et hammam.

Chemin de Font-Romeu, 66210 Bolquère. À partir de 119 € la nuit dans le chalet 4-6 pers.

Se régaler

La Table du Capil , dans le village de La LLagone, séduit d'abord par sa vue panoramique sur les montagnes. Mais la cuisine n'est pas en reste : Fabrice Dubos, passé par le Taillevant et la Tour d'Argent, propose des assiettes 100 % gourmandes (pâté en croûte de canard au foie gras, poitrine de porc noir croustillante).

8, rue de la Quillane, 66210 La Llagonne. Tél. : 04 68 04 94 48. Menus 19-29€.

À Font-Romeu, La Chaumière est plébiscitée pour son cadre de chalet chic et sa cuisine catalane revisitée. Jambons ibériques, épaule d'agneau de Cerdagne, escalivade de légumes ou flan catalan, on se régale à tous les coups !

96, av. Emmanuel Brousse, 66120 Font-Romeu-Odeillo-Via. Tél. : 04 68 30 04 40.

Plus d'informations

Offices de tourisme à Formiguères, La LLagone, Les Angles et Bolquère-Pyrénées 2000. Site web : www.tourisme-pyreneesorientales.com, www.capcir-nordique.com

Lire la Suite de l'Article