Le Cercle du bateau atelier de Vernon multiplie les aventures sur la Seine

Il y a 3 jours 20

Pour le moment, la pinasse Dubourdieu, baptisée « Lady Bird » est en hivernage. Propriété de l'association du Cercle du bateau atelier, à Vernon (Eure) elle mérite bien sa révision, car lors de cette saison hachée, ce ne sont pas moins de 1000 passagers qui sont montés à bord pour des circuits thématiques et des ateliers culturels. Pour Jérôme Henry, le président, « ce n'est que le début de l'aventure. Larguons les amarres ! »

Sous sa forme actuelle, l'association vient de conclure sa deuxième saison. L'histoire débute pourtant en 2014 lorsque le Parisien Bertrand de Vautibault, propriétaire de la maison du peintre Pierre Bonnard au hameau Ma Campagne lance un bateau-atelier pour peindre sur l'eau avec des amis et des touristes. Une toue de Loire, un bateau de pêche traditionnel, fera l'affaire dans un premier temps. Elle coulera et sera finalement revendue après renflouage.

Une pinasse d'Arcachon sur la place

C'est alors qu'il fait venir du bassin d'Arcachon, la Lady Bird. Malheureusement, une maladie l'empêchera rapidement de poursuivre ses expéditions. « Je me suis dit qu'il fallait sauver le bateau et l'association », explique aujourd'hui Jérôme Henry. La Lady Bird sera ramenée au cœur de Vernon, au parc des Tourelles. Nous sommes en 2018.

« A partir de ce moment, le Cercle du bateau atelier passe « d'activités un peu élitistes à une place de village. On propose à tout le monde de venir apprendre des choses. À la proue, on apprend. À la poupe, on pilote ! C'est un bateau ouvrier. Il est dédié à la mixité sociale. Ouvert aux citoyens. Chaque navigation est une vraie histoire humaine ». Et le succès est au rendez-vous.

A la découverte de Vernon et des alentours

Grâce à trois sponsors et 600 heures de travail des bénévoles au chantier naval de Venables, la pinasse est remise en état en quatre mois. Même le nombre de places de passagers a été augmenté. Douze pilotes en binômes sont formés « avec pour première mission la découverte de Vernon et ses alentours ». « Puis, raconte Jérôme Henry, nous avons inventé divers ateliers : peinture, histoire de la Seine et des villages, le cidre et le miel, la biodiversité, les arts manuels pour les enfants ou, dernièrement, la Seine en 1910. »

Durant ses 110 heures de navigation annuelles, l'association emmène aussi les aînés des CCAS ou encore des photographes, comme l'explique son président. Mais, pour répondre à la demande aussi bien du public que des forces vives locales, le Cercle du bateau atelier envisage désormais de multiplier les projets pour atteindre plus de 150 heures de navigation.

Un nouveau bateau tous les ans

Jérôme Henry prévoit de travailler sur un nouveau bateau chaque année : « Des gens nous proposent les leurs. Quatre en deux ans, dont une Paimpolaise ». Le premier sera une barque de 7 mètres pour lancer un atelier dans l'esprit de Monet. Elle sera mise à l'eau en avril 2021 et, déjà, le musée de Giverny est intéressé.

« Ensuite, poursuit Jérôme Henry, on nous a donné un Serpolet des années 1900. On va essayer de le sauver. » Mais, c'est la saison 2022 qui est déjà dans son viseur avec, en plus de l'ouverture d'une école du bois, la construction d'un bateau en bois prévu pour accueillir des passagers.

Prochainement, 2000 passagers

« Notre objectif est de recevoir 2000 passagers. J'ai rencontré un charpentier de marine près de Saumur capable de faire une toue sablière de 11 mètres de long et 2,8 mètres de large pour 26 000 euros. » En dehors du montage financier, qu'il faut réaliser, le navire aura besoin d'un ponton sécurisé pour pouvoir accoster.

Le président le verrait bien proche de l'ancienne piscine de Vernon : « Comme nous sommes une association sérieuse qui fédère les quartiers, j'espère que les collectivités se diront qu'avec pas grand-chose (environ 30 000 euros), on peut apporter beaucoup pour la mixité et l'égalité », lance Jérôme Henry.

Newsletter

Un tour de l'actualité pour commencer la journée

L'essentiel du matin

Le Cercle du bateau atelier sur Facebook

Lire la Suite de l'Article