Faut-il croire les avis de voyageurs en ligne?

Il y a 3 semaines 64

Réservé aux abonnés

ENQUÊTE - Les consulter est devenu un passage obligé au moment de réserver. Mais peut-on vraiment s’y fier? Entre Tripadvisor, Booking, Facebook, Tomo… Les plateformes de tourisme se sont lancées dans une course à l’authenticité.

En France, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) estime que, tous secteurs confondus, environ 45 % des avis sur internet seraient biaisés ou faux. Le Figaro

«Un lieu d’exception et un personnel charmant. Je vous conseille vivement.» L’appréciation laudative est l’une de celles que l’on peut lire en 2017, au sujet de The Shed at Dulwich, restaurant de la banlieue de Londres classé numéro un pendant quinze jours sur Tripadvisor, premier réseau mondial de recommandations dans le tourisme. Dès lors, voyageurs et célébrités du monde entier s’arrachent une table. Seul hic: l’établissement n’a jamais existé, monté de toutes pièces par Oobah Butler, un journaliste désireux de montrer les failles de la plateforme. Un nouvel exemple, après Le Béret rouge, faux restaurant de spécialités basques à Montmartre, classé parmi les dix meilleures tables de la Butte, ou encore le Grand Budapest Hotel, établissement de fiction référencé comme une véritable adresse…

À lire aussi :Télétravailler dans un lieu de rêve, la fausse bonne idée?

En France, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) estime que, tous secteurs confondus, environ 45 % des avis sur internet seraient biaisés

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Déjà abonné ? Connectez-vous

Lire la Suite de l'Article